Isolation

Tout sur l’isolation des combles perdus par soufflage

Que vous optiez pour une isolation par soufflage, par épandage ou par déroulage, quelques principes doivent être pris en compte pour assurer la performance de votre isolation. Toutefois, si vous optez pour l’isolation des combles perdus par soufflage, voici quelques informations utiles concernant la pose de cet isolant.

L’avantage de l’isolation  par soufflage

L’isolation des combles perdus par soufflage est adoptée par tous les types d’isolants, aussi bien pour les laines de verre, les laines de roche ou encore pour l’ouate de cellulose. Cette technique est simple et rapide à réaliser que vous souhaitez l’effectuer vous-même ou faire appel à un artisan professionnel. Comme l’installation est mécanisée, vous n’aurez aucune difficulté à vous retrouver avec un travail mal effectué.

Quel que soit le support isoler, l’isolation des combles perdus par soufflage ne présente aucun danger, et cela indépendamment de l’isolant que vous allez utiliser. Pour ce qui est de la laine de roche, elle s’adapte parfaitement au support en plâtre. Vous pourrez l’installer sans déflecteur, facilitant ainsi vos travaux de pose.

Outre cela, les études ont également permis de montrer que l’isolation des combles perdus par soufflage offre une excellente isolation dotée d’une grande longévité. Vous n’aurez pas besoin d’une quelconque manutention pour la réalisation de vos travaux d’isolation. Il suffit tout simplement de choisir l’isolant qui conviendra le plus à votre attente.

Quelques conseils dans le choix de son isolant

Actuellement, le marché regorge de différents types d’isolant, aussi abordable que performant les uns des autres. Cependant, pour l’isolation des combles perdus par soufflage, il est conseillé de faire attention à la qualité de son isolant, surtout en ce qui concerne sa résistance thermique, son épaisseur ainsi que son prix.

De ce fait, il est conseillé de se renseigner auprès de son revendeur afin de trouver le bon isolant qui correspond le plus à chaque attente. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec un isolant qui ne conviendra pas à votre besoin de confort. À noter que des marques de renoms proposent la vente d’isolants de qualité en France, d’autant plus qu’ils répondent aux normes CE.

 

Isolation ouate de cellulose avantages inconvénients à savoir

L’ouate de cellulose présente différents avantages, mais également des inconvénients. Alors, pour vous aider dans votre choix, voici les bons à savoir concernant les avantages que vous pourrez tirer de cet isolant ainsi que les inconvénients qui découlent de son utilisation.

Les avantages techniques de l’ouate de cellulose

Outre son prix abordable comparé aux autres isolants écologiques, l’ouate de cellulose présente des aspects techniques avantageux, notamment la performance thermique, la performance acoustique et la résistance au feu. En optant pour ce genre d’isolant, vous optez pour le confort tout au long de l’année, et cela, à des prix abordables.

Cependant, avant de vous lancer dans la rénovation de l’isolation  de vos murs, combles et les différentes pièces de votre maison, il est important de connaître l’isolation ouate de cellulose avantages inconvénients. Cela vous aidera à faire appel au meilleur artisan pour effectuer vos travaux d’isolation. Vous pourrez également l’adopter en fonction de la forme des parties à isoler.

En plus de résister au feu tout en offrant une excellente isolation thermique, l’ouate de cellulose a été traitée pour résister aux insectes et aux moisissures. Cette performance est due à la présente d’additif naturel qui permet de protéger cet isolant face  aux éventuelles dégradations. C’est pour cette raison que l’isolation ouate de cellulose avantages inconvénients sont des plus appréciées.

Les inconvénients offerts par l’ouate de cellulose

L’isolation ouate de cellulose avantages inconvénients présents aussi des revers. Comme cet isolant provient de papiers journal recyclés, il n’est pas rare qu’il présente des traces d’encre industrielle. Dans ce cas, l’ouate de cellulose n’est pas escomptée de produits chimiques à 100%. Et pour offrir une performance alliant rapport qualité/prix des plus avantageux, les fabricants n’hésitent pas à utiliser des composants pouvant être nocifs sur la santé.

Comparée aux autres isolants, l’ouate de cellulose présente différents avantages malgré les inconvénients que certains modèles puissent susciter. De ce fait, il est judicieux de comparer  les différentes offres afin de trouver le bon isolant. Ce n’est pas rare que des grandes marques se soient lancées dans la fabrication de ce genre d’isolant tout en respectant les normes en matière écologique.

Comment isoler une cave au niveau des murs ?

Pour éviter que votre maison perde en chaleur pendant l’hiver et en même son confort thermique, vous vous demandez si vous ne devriez pas commencer à isoler votre cave. Comme il existe différentes techniques pour isoler une cave, voici quelques techniques que vous pourrez certainement adopter.

Fixation d’une résistance thermique

Si vous vous demandez comment isoler une cave, pensez à fixer une résistance thermique ce qui vous permettra de choisir le type d’isolant qui conviendra le mieux à votre attente. Une valeur élevée de R est l’indice d’une meilleure isolation. La valeur dont vous aurez besoin dépend du climat de la région où vous habitez, et aussi du degré d’isolation que vous souhaitez obtenir.

Evaluation des options d’isolation

Après avoir défini la valeur de résistance thermique qui vous convient, il faut passer par choisir parmi les options d’isolation offertes sur le marché. Vous avez le choix entre une isolation en natte ou en rouleaux, qui consiste à répondre à votre question sur comment isoler une cave. Vous pourrez aussi opter pour une isolation par injection d’un isolant en vrac. Pour ce faire, n’hésitez pas à installer une cloison sèche sur des poteaux muraux, avant d’insuffler l’isolant à l’intérieur de l’espace délimité par la cloison et les murs.

Si vous vous demandez comment isoler une cave pas cher, le système le plus économique pour isoler les murs d’une cave consiste à employer de la mousse giclée. Vous serez probablement amené à louer un matériel approprié pour projeter de la cellulose humide. Ce matériel est disponible dans la plupart des quincailleries. La mousse peut être à cellules ouvertes ou fermées.

Maintenance de la matière isolante

Comment isoler une cave tout en donnant une excellente longévité à votre matière ? La réponse c’est les traitements additionnels qui vous aideront à protéger votre système contre les moisissures et réduire la propagation du feu. Mettez une pare-vapeur qui règlera la circulation de l’humidité le long des murs.

Avec un isolant ordinaire vous pourrez également contrôler parfaitement l’humidité. Outre cela, n’oubliez pas de placer les revêtements coupe-feu qui sont souvent obligatoires afin de faire face aux isolants qui libèrent des gaz toxiques pouvant s’enflammer.

Isoler une cave semi enterrée, ce qu’il faut savoir

Envie d’économiser sur votre consommation énergétique ? Pensez à isoler une cave semi enterrée de la bonne manière. Vous pourrez ainsi obtenir une excellente température de votre maison aussi bien en été qu’en hiver. Pour ce faire, voici quelques procédés à suivre pour apporter une meilleure isolation de cette partie de votre maison.

Diagnostiquez votre maison

Avant de choisir à isoler une cave semi enterrée, il faut s’assurer d’avoir des murs sains sans infiltration d’eau ou d’humidité par remontée capillaire. Il faudra donc traiter les problèmes avant de poser un isolant. Lors d’une construction neuve avec un sous-sol enterré, l’idéal est de faire une isolation par l’extérieur. Dans tous les cas, pensez à concevoir des aérateurs et à installer une ventilation mécanique centralisée.

Des enduits extérieurs imperméabilisent les façades et la pose d’un drain autour de la maison permet d’évacuer les eaux de pluie. Il faudra attendre qu’une paroi humide sèche avant de l’isoler. Les techniques et matériaux à utiliser doivent être adaptés au type de sous-sol, enterré ou pas. Des pièces à vivre nécessiteront des isolants et des finitions différents.

Isolez les murs du sous-sol

Pour les murs d’une cave semi-enterrée, il est recommandé de poser un isolant avec vide de construction de 2 à 4 cm. Lorsque vous pensez isoler une cave semi enterrée, il n’est pas rare que vous allez constater de l’humidité. Un traitement hydrofuge est préconisé et les isolants les plus usités sont le polystyrène extrudé suivi par le polyuréthane. Le liège expansé est une bonne alternative mais demande un budget conséquent.

Une isolation classique par l’intérieur suffira pour un sous-sol non enterré. Les isolants ont l’avantage d’être moins coûteux et un bon bricoleur peut le faire lui-même. Des fissures sur les fondations sont colmatées avec une colle spéciale.

Isolez le sol du sous-sol

Afin de contrer les problèmes liés à l’humidité, pensez à imperméabiliser votre sol. Un pare-vapeur en polyéthylène, posé au sol permet d’éviter les risques de moisissures. Des plaques isolantes de polystyrène expansé sont à coller sur le film du pare-vapeur. Préférez des rouleaux en PVC, faciles d’entretien, comme  le revêtement de sol.

 

Le rouleau laine de roche pour une isolation parfaite

À la recherche de l’isolation thermique et phonique la plus performante ? Le rouleau laine de roche est l’isolant qui répondra le plus à votre attente. Conçu à partir de matière organique, notamment la roche volcanique, ce type d’isolant est également abordable, laissant ainsi la liberté à chaque ménage de bien choisir la performance de leur isolation en fonction de leur budget.

Quelques avantages à prendre en compte

En optant pour le rouleau laine de roche, vous jouirez d’un excellent isolant thermique, que ce soit au niveau de la résistance thermique qu’au niveau de sa conductivité. Alors, pour économiser sur votre facture de chauffage pendant les périodes hivernales, ce genre d’isolant est conseillé à votre attente. Outre cela, il faut noter également que la laine de roche est  un excellent isolant phonique, donc un isolant qui assure une double fonctionnalité. De ce fait, vous pourrez l’adopter pour vos murs, vos combles et même vos planchers.

La laine de roche, facile à poser

Lorsque vous optez pour le rouleau laine de roche, vous optez pour la solution facile en matière de pose. Après avoir subi différents conditionnements, le roule laine de roche peut se poser facilement même sans l’aide d’un artisan professionnel. La seule question qui doit être posée c’est en ce qui concerne l’épaisseur de votre équipement. En effet, plus votre laine de roche est épaisse, plus elle offrira une excellente performance en matière d’isolation.

Outre le rouleau laine de roche, vous pouvez également trouver sur le marché d’autres modèles de laine de roche tels que les panneaux et les flocons en vrac. N’hésitez pas à choisir le modèle le plus approprié à votre besoin, et cela en demande des renseignements auprès de votre établissement revendeur. Ce dernier vous accompagnera dans le choix de l’épaisseur, mais aussi du modèle de votre laine de roche en fonction de votre besoin.

La laine de roche fait partie des isolants les plus célèbres sur le marché grâce à ses performances. Cependant, il est important de choisir le modèle qui s’approprie le plus à chaque pièce à isoler afin d’éviter une déperdition de la chaleur en cas d’un espace mal isolé.